Augmenter l’intelligence de soi, de ses activités et de ses interactions dans des environnements interpersonnels et numériques.

Ce blog partage les résultats d’activités de conception et d’expérimentation de méthodes et de moyens pour aider des personnes à mieux se situer et faire avec leurs environnements organisationnels, sémiologiques (constitués de signes) et numériques. Une action du Département de la Gironde financée par le Fonds social européen soutenant des professionnels des arts et de la culture fournit des terrain de recherche collaborative et bénéficie des résultats produits : PLACE

Augmenter son intelligence suppose de se considérer en tant qu’humains naissant dans des environnements qui sont constitués à la fois de relations interpersonnelles, de contextes organisationnels et d’interactions entre les humains et des artefacts numériques.

Ces environnements, non seulement nous influencent, mais contiennent aussi des moyens d’action pour chaque être personne dotée d’une intelligence de la situation dans laquelle elle vit.

Depuis d’instauration de conditions de vie dites modernes, chaque personne vit sous une double injonction contradictoire : d’une part de se conformer à une grande variété de codes d’appartenance, d’autre part de s’affirmer dans sa singularité.

Comment, dans ce contexte, chaque personne peut-elle augmenter une intelligence de soi ?

Comment, en cohérence avec cette intelligence de soi, chaque personne peut-elle augmenter une intelligence de la situation dans laquelle elle se trouve en cherchant à y développer ses activités singulières ?

Chaque activité ne pouvant se développer qu’au sein d’environnements spécifiques caractérisés par des relations interpersonnelles (plus ou moins médiées par des artefacts numériques), comment développer une intelligence des possibles adéquations entre : la singularité d’une personne, les activités dans lesquelles la personne souhaite se trouver engagée, les environnements requis pour que cet ensemble soit viable, au moins temporairement et, si possible dans la durée ?

Nous testons le modèle d’un novium de ces conditions à réunir pour comprendre et agir sur la viabilité de certaines situations d’activité (situations qui peuvent être définis après John Dewey et Herbert Simon comme des situations problématiques complexes contextualisés ).

Le novium est présenté sur cette page web du projet singulars.net : Projet singulars.net – David Capes

il est telechargeable ici



Citer ce billet
David Capes (2023, 18 janvier). Augmenter l’intelligence de soi, de ses activités et de ses interactions dans des environnements interpersonnels et numériques. Intelligence augmentée Codesign d'action publique. Consulté le 20 juin 2024, à l’adresse https://intelaugment.hypotheses.org/125

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search